Some posts contain compensated links. Please read this disclaimer for more info.

Faire le tour des administrations fait partie des réjouissances de tout expatrié en Croatie. Voici tout ce que vous devez savoir pour importer un véhicule en Croatie. Vous devrez vous armer d’un peu de patience…

Clause de non-responsabilité : cette traduction a été mise à jour le 18. 3. 2021. Pour tout changement ou mises à jour depuis lors, merci de vous référer à la version anglaise de l’article. Merci.
Certaine des liens pourraient vous rediriger ves des pages internet /ou des sites en anglais ou en croate.

Voilà ma plus grande victoire face à l’ogre bureaucratique en 16 ans de vie en Croatie. Livré à ma moi-même par mon épouse croate pourtant plus que patiente et armé seulement d’une gueule de bois carabinée, je suis allé affronter les douanes croates pour importer un véhiculé acheté en Allemagne un mois plus tôt.

J’avais largement tardé à faire ces vérifications techniques, l’idée même de faire le tour des bureaux ne m’enchentaît pas particulièrement. Mais j’ai fini par vaincre la bête en fin de compte. Quatre heures plus tard, j’avais tous les documents de mon véhicule légalement importé. Vous pouvez lire ici tous les détails de cette aventure rocambolesque qui remonte à 2014.

Ca c’était à l’époque. Depuis j’ai reçu des centaines d’emails sur la question. J’ai l’impression que de plus en plus de gens veulent importer une voiture en Croatie. Voici ce qu’il faut savoir.

La vie en Croatie : Où chercher un véhicule à acheter à l’étranger

Première chose, acheter une voiture en Croatie, c’est cher, tout simplement. Tout comme pour bien d’autres choses, vous allez faire des affaires en achetant à l’étranger.

Bien que la plupart de mes lecteurs soient des étrangers qui veulement ramener leur véhicule en Croatie, en fait ce sont bien les Croates eux-mêmes qui représentent la majorité des propriétaires de véhicules importés.

Je connais plusieurs personnes qui vivent en achetant des voitures en Allemagne pour le compte de leurs amis et connaissances. Avec une marge de 1000 à 2000 euros par voyage, leur sort n’est pas à plaindre.

Et oui, c’est ça la vraie vie en Croatie…

Voici quelques liens utiles si vous chercher à acheter une voiture à l’étranger alors que vous vivez en Croatie.

Quelles sont les étapes de l’importation ?

Une fois le véhiculé acheté, vous obtiendrez des plaques temporaires qui comprennenet une assurance. Vous disposez ensuite d’un délai d’un mois une fois entré en Croatie pour régulariser votre véhicule.

Les plaques temporaires sont apposées jusqu’au contrôle technique. Il vous faudra présenter soit une preuve d’achat que vous l’ayez acheté aurpès d’une entreprise ou d’un particulier. Vous devez également avoir la carte grise du véhicule (prometna dozvola en croate afin de disposer des caractéristiques techniques du véhicule.

Le COC (certificat de conformité) est une attestation du constructeur ou par son représentant en Croatie.

Documents et homologation

Le COC n’est pas gratuit lorsqu’il est délivré par le représentant. en Croatie.

Une fois ces documents en votre possession, la procédure d’homolaguation peut débuter au centre de contrôle technique. Comptez environ 600 kunas pour obtenir le certificat d’homologation.

Vous pouvez effectuer cette démarche soit au Centar for Vozila Hrvatske soit au Hrvatski Autoklub soit dans l’un des 57 centres de contrôle technique agrées.

Importer un véhicule en Croatie – paiement des taxes

Le montant de la taxe est déterminé par les douanes croates en fonction de la valeur du véhicule et du niveau d’emissions de CO2. La valeur des véhicules d’occasion est définie dans un catalogue officiel ou par estimation tandsiq que pour les véhicules neufs, c’est le montant de la transaction qui est repris.

Vous devrez apporter le véhicule aux douanes. Bien qu’il n’y ait pas de taxes douanières pour les véhicules importés de l’Union européenne, une taxe spéciale demeure.

Les douanes vérifieront tant vos documents que le véhicule lui-même.

Voici la calculatrice non-officielle de la taxe en question. Le mode de calcul a été modifié en janvier 2019, la calculette a intégré ces changements.

Calculez ici le montant de la taxe administrative .

Comment déposer une demande de paimeent et s’acquitter de la taxe?

Aux services des douanes, en remplissant un formulaire papier.

A travers le formulaire en ligne, en remplissant le formulaire suivant.

Assurance et immatriculation

Avant de pouvoir vous immatroculer, la dernière étape consiste à choisir une assurance. Il vous faudra passer le contrôle technique et vous devrez payer pour obtenir les nouveaux papiers du véhicule et les plaques d’immatriculation.

Tout cela se passe au centre de contrôle technique. Vous devrez présenter tous les documents depuis l’achat ainsi que ceux obtenus en Croatie. En fin de compte, vous obtiendrez des plaques d’immatriculation.

Voilà tout ce que vous devrez payer:

  1. Taxe spéciale (le montant dépend de la valeur du véhicule et des émissions de CO2)
  2. Taxe de transfert de propriété (5%)
    Vous ne devrez payer cette taxe que si vous n’êtes pas en mesure de présenter une facture avec TVA mentionnée, par exemple si vous avez acheté le véhicule auprès d’un particulier. SI vous avez acheté le véhicule à une entreprise qui vous a remis une facture avec TVA, vous ne devrez pas payer cette taxe.
  3. Homologation
  4. frais de gestions 1000 kunas
  5. coûts d’immatriculation (contrôle technique, assurance, nouveaux papiers du véhicules, nouvelles plaques d’immatriculation et autres coûts). Ces coûts sont identiques pour un véhicule acheté en Croatie.

Débutez une nouvelle vie en Croatie avec un véhicule étranger?

Les véhicules immatriculés à l’étrangers et dont les propriétaires ne sont pas croates mais disposent d’un permis de séjour temporaire en Croatie ou bien qui appartiennent à des ressortissants croates qui séjournent temporairement en Croatie peuvent circuler avec pendant une durée de trois mois après leur entrée sur le territoire croate.

Pour les véhicules étrangers dont les propriétaires disposent d’un permis de séjour temporaire, une carte grise sera fournie. La durée de validité de ce document est la même que celle du document de séjour ou pour celle accordée pour l’importation temporaire à condition que cette durée ne dépasse pas celle du permis de séjour.

Lors de l’immatriculation d’un véhicule en Croatie, seul un contrôle technique effectuée en Croatie fait foi. Cela signifie que celles et ceux qui souhaitentn s’établir en Croatie doivent passer un contrôle technique avant immatriculation.

Vous devrez prouver que vous avez utilisé le véhicule dans votre pays d’origine (c’est-à-dire que le véhicule n’est pas neuf ).

Les véhicules enregistrés par les propriétaires étrangers qui disposent d’un permis de séjour sont valides pendant une trois mois. C’est la même chose pour les ressortissants croates vivant à l’étranger.

Pour les véhicules de ressortissants étrangers disposant d’un permis de séjour, une carte grise peut-être délivrée jusqu’à la fin de la durée du permis ou jusqu’à la date d’expiration de l’importation temporaire dans la mesure où cette date ne dépasse pas celle du permis de séjour.

Si vous souhaitez plus d’informations, voici deux liens très utiles.

Ressortissants de l’UE s’établissant en Croatie

If you are moving to another EU country with your car, specific conditions apply to car registration. This depends on the length of your stay and the country you are moving to. (Merci à Europa.eu pour cette partie).

Déménager pour plus de 6 mois

Si vous déménagez d’un autre pays de l’UE et décidez de prendre votre véhicule, vous avez six mois pour faire immatriculer votre véhicule à partir de la date d’entrée sur le territoire. Vous devrez vous acquitter de tous les frais et taxes habituels si vous résidez habituellement en Croatie.

Vous disposez en général de 12 mois pour faire venir votre ancien véhicule dans votre nouveau pays de résidence.

Voici quelques exemples

Cristina qui nous vient d’Espagne trouve un emploi en from France et décide d’y déménager. Quelques mois plus tard, elle décide d’importer son véhicule immatriculé en Espagne en France mais elle ne l’a pas encore fait immatriculer à nouveau. Elle se rend pourtant régulièrement au travail avec sa voiture. La police de la circulation effectue un contrôle de routine et décide de lui infliger une sevère amende car elle possède des plaques espagnoles.

Cristina ne savait pas qu’elle disposait de 6 mois en France pour changer ses plaques d’immatriculation après avoir changé de pays de résidence.

Que faire si vous déménagez dans un autre pays de l’UE:

  • immatriculez votre véhicule.
  • changez vos plaques d’immatriculation.
  • ayez sur une vous preuve que le véhicule vous appartient et qu’il est en état de circuler.
  • acquittez vous des frais d’immatriculation et de circulation dans votre nouveau pays de résidence.

Que faire lorsque vous quittez le pays :

  • désimmatriculez votre véhicule.
  • remettez les plaques d’immatriculation.
  • ayez sur une vous preuve que le véhicule vous appartient et qu’il est en état de circuler.
  • déposez une demande de remboursement de la taxe de mise en circulation.

SI vous vous êtes déjà acquitté de la taxe d’immatriculation dans le pays dans lequel vous résidiez précedemment, vous pouvez éventuellement y demander d’être remboursé. Parfois cependant, vous serez dans l’obligation de vous acquitter doublement de ces taxes en fonction du pays dans lequel vous déménagez.

En cas de séjour de moins de 6 mois

Si vous vous intallez pour moins de 6 mois dans un autre pays de l’UE, vous n’êtes pas dans l’obligation de changer votre immatriculation ou de faire enregistrer votre véhicule. Vous pouvez conserver l’immatriculation de votre pays d’origine. Mais vous devrez peut-être payer une vignette ou une taxe routière. Ces taxes sont liées à l’utilisation par votre véhicule des routes dans votre nouveau pays de résidence. Il est judicieux de conserver votre carte grise ou carte d’immatriculation, preuve de propriété et preuve de résidence permantente sur vous quand vous conduisez si vous êtes arrêté par la police afin de prouver que vous êtes en règle avec la fiscalité.

Si vous n’avez pas enregitré votre véhicule, il ne vous sera peut-être pas possible de louer ou de prêter votre véhicule à un ressortissant de votre nouveau pays sans être vous-même présent dans le véhicule. Vous pourrez toujours prêter votre véhicule aux membres de votre famille ou à vos amis tant qu’ils ne sont pas résidents permanents du pays en question.

Pour immatriculer un véhicule en Croatie, seul le contrôle technique croate est valable. Il faut donc procéder à ce contrôle avant immatriculation.

Vous devez prouver que vous avez utilisé votre véhicule dans votre pays (c’est-à-dire que le véhicule n’est pas neuf).

La vie en Croatie – vous pourriez être verbalisé si…

  • vous ne respectez pas le délai pour immatriculer votre véhicule;
  • vous ne vous êtes pas acquitté des taxes dont vous êtes redevables;
  • vous conduisez avec des plaques d’un autre pays de l’UE sans preuve que vous y résidez et sans certification technique.