Some posts contain compensated links. Please read this disclaimer for more info.

Les dernières infos sur la COVID-19 en Croatie. Est-il possible d’aller en Croatie ? Quelles sont les rest rictions? Ou se faire tester ? Les masques sont-ils obligatoires ? Où trouver les infos à jour sur les possibilités de déplacement ?

Cette page a été mise à jour le 25 Avril 2021. Pour avoir les données mises à jour, cliquez-ici pour voir la version anglaise traduite par Google de l’article originel écrit en anglais qui est ajourné tous les jours.

Le nombre de cas de Coronavirus en Croatie: les derniers chiffres (le 22 mai 2021)

Il y a eu 251 nouveaux cas de COVID-19 enregistrés en Croatie au cours des dernières 24 heures, donc 3881 cas de COVID-19 restent actifs. 1 202 personnes sont toujours hospitalisées, dont 123 patients sous respirateur.

5 612 personnes ont été testées au cours des dernières 24 heures. Au total, 353 986 personnes ont été confirmées infectées par COVID-19 en Croatie. 342 202 se sont rétablis, dont 711 au cours des dernières 24 heures.

7 903 personnes en Croatie sont décédées suites au COVID-19 en Croatie au total, 20 au cours des dernières 24 heures.

Tourisme et COVID-19 en Croatie: les frontières sont -elles ouvertes ?

En principe, oui. Les règles de base concernant l’entrée sur le territoire croate à compter du 1er décembre sont les suivantes:
  • Les voyageurs qui viennent de la région de la « Liste Verte  » définie par le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, (la liste des régions y figurent croît de jour en jour, donc veuillez consultez le site internet ou la carte en-dessous), ou d’un pays qui est repris dans ce qui est appelé la liste des pays sûrs de l’UE et qui peuvent prouver qu’ils n’ont pas séjourné en dehors des pays de cette région avant de se rendre en Croatie, qui n’ont pas de symptomes ou n’ont pas eu de contact rapproché avec des personnes contaminés peuvent rentrer en Croatie sans présenter de test
  • Les ressortissants des pays de l’UE/EEE (EU 27 + Islande, Lichtenstein, Norvège, Suisse ainsique l’Andorre, Monaco, San-Marin, et le Vatican y compris les ressortissants croates) ou les non-ressortissants de l’UE qui disposent d’un titre de séjour permament dans un pays de l’UE (ou un des membres de leur famille avec preuve de parenté) peuvent entrer en Croatie quel que soit leur point de départ et ne doivent pas justifier leur séjour, à condition de présenter un test PCR négatif deatant de moins de 48 heures ou bien d’effectuer un test (à leur charge ) et de placer en isolement jusqu’à l’obtention des résultats (délais pouvant atteindre 10 jour); la même règle est appliqué aux ressortissants des pays tiers voyageant depuis la zone UE/EEE;
  • les ressortissants des pays tiers arrivant d’ailleurs (sauf pour les pays listés dans la puce suivante ) seront autorisés à entrer en Croatie s’ils peuvent fournir un test PCR négatif datant de moins de 48 heures (ils pourront également se faire tester à la frontière à leur charge et s’isoler jusq’au résultat du test). CEPENDANT, ils devront prouver pourvoyagent pour des raisons impérieuses /raisons familiales, économiques ou commerciales (y compris le personnel maritime). 
  • Les personnes arrivant en Croatie depuis la République sud-africaine, le Brésil ou la Tanzanie doivent présenter un test PCR négatif ET s’isoler durant 14 jours (elles peuvent ausi raccouric leur durée d’isolement si elles effctuent un second test au moins 7 jours après leur arrivée en Croatie) quelle que soit leur nationalité.
  • Tout les enfants doivent avoir un test négatif (ou s’isoler) pour enter en Croatie indépendamment de leur âge. Les personnes piuvant prouver qu’elles ont été malades du COVID-19 au cours des trois derniers mois peuvnetn entrer en Croatie sans présenter de test.in the last three months can enter Croatia without the test.
Documents officiels de la police croate

Vous trouverez ici plus de détails ainsi que les exceptions aux règles expliquées ci-dessus. VOICI LES INDICATIONS DE LA POLICE AUX FRONTIERES CROATES EN LANGUE ANGLAISE (le site est régulièrement mis à jour).

Quel est le formulaire à remplir à la frontière ?

Voici toutes les informations nécessaires sur le site entercroatia.mup.hr form, sa raison d’être et quelles personnes dovivent le remplir.

Nous recommandons très chaudement à tous les voyageurs de remplir le document d’entrée sur entercroatia.mup.hr. Cela accelerera fortement le franchissement de la frontière croate. Vous ne devez fournir que votre nom, l’endroit où vous séjournerez, votre numéro de téléphone mobile et votre adresse électronique. Autre raison, des voies rapides réservées à celles et ceux qui ont rempli le formulaire ont été créées à certains postes-frontières. Même si vous n’avez pas la chance de vous retrouvez sur une de ces voies rapides, avoir rempli le formulaire ainsi que les autres documents facilitent grandement votre passage à la frontière.

La zone verte telle que définie par l’ECDC

Où trouver les dernières informations actualisées sur la COVID-19 en Croatie?

Informations officielles

Pour trouvez ces informations, allez faire un tour sur la pages du ministère de l’intérieur. La page est créée et mise à jour par la police croate. Vous pouvez leur écrire à l’adresse [email protected] si vous avez des questions supplémentaires ou si vous souhaitez avoir une confirmation. L’autre source officielle d’information est le site koronavirus.hr.

Les cityens américains souhaitant voyager en Croatie peuvent aussi consulter le guide de voyage de l’ambassade croate aux Etats-Unis.

Si Le site TravelDoc.aero est aussi une bonne source d’informations pour tous les pays et toutes les nationalités. Informez-vous sur ce site et sur vos possibilités de voyage en Croatie et de par le monde.

Allez voir ausi le site officiel reopen.europa.eu pour des informations détaillées sur les pays de l’UE.

La communauté d’informations de Total Croatia Travel

Si vous recherchez des témoignages réels de toursites qui se sont rendus en Croatie, la communauté d’infos Total Croatia Travel est l’endroit idéal (il vous faudra instaler l’application Viber). Cette communauté sur Viber est une excellente source d’échange d’informations dans laquelle les voyageurs obtiennenent des informations en temps réel. Si vous avez des questions ou une information vérifiée à partager, rejoignez-nous. Lisez tout d’abord le message d’introduction ainsi que nos FAQ régulièrement mises à jour avant de poser des questions. Vous pouvez aussi interrogez le premier chatbot en anglais qui répond à toutes les FAQ de notre communité.

Vous trouverez aussi des informations complètes sur la page du groupe Facebook COVID-19 INFO CROATIA.

Pays voisins

Pour obtenir les règles d’entrée et les informations sur le transit en Bosnie-HerzégovineSerbie et au Monténégro, rendez-vous sur les liens officiels des pages des gouvernements respectifs. 

Plus d’information sur les voyages en Slovénie et au Monténégro sont disponibles sur nos sites apparentés : Total Slovenia News, Total Montenegro News 

Pour des informations complètes sur le franchissement de la frontière croate consultez les guides Total Croatia 2021: SlovénieBosnie-Herzégovine (mis à jour le 26 février 2021).

Vous pouvez voir la situation en temps réel au poste frontière à l’aide des caméras. Choisissez « Poste-frontière » ‘ dans la catégorie « caméras de la circulation » dans le menu situé à gacuhe.

Latest COVID-19 news from Total Croatia News

Les ressortissants américains peuvent-ils voyager en Croatie?

La Croatie est le seul pays de l’UE qui a accueilli les Américains et les autres ressortissants des pays tiers pendant une courte période l’été dernier. Même si très peu des gens voyageaient, ceux qui ont voyagé ont apprécié le geste. Il y a eu de belle promotion par les Américains de retour chez eux l’été dernier faite par ABC News. Ils ont filmé 6 longs métrages à Dubrovnik sur les Américains voyageant pendant la pandémie. L’un d’eux, diffusé sur Good Morning America, a présenté la beauté de Dubrovnik à plus de 12,5 millions d’Américains.

La Croatie est-elle actuellement ouverte au tourisme pour les Américains et les autres?

Oui et non. C’est la Croatie, et rien n’est simple.

Les citoyens Américains font évidemment partie de la catégorie des citoyens de pays tiers en ce qui concerne l’entrée en Croatie actuellement. Il en va de même pour de nombreux autres voyageurs, venant du Canada, d’Amérique Latine, de la plupart des pays asiatiques et africains, etc.

Cela signifie qu’ils peuvent entrer en Croatie s’ils présentent un résultat de test PCR négatif (ou ils devront s’isoler) ET s’ils peuvent prouver qu’ils voyagent pour des raisons personnelles / familiales urgentes, des raisons professionnelles ou d’autres raisons d’affaires d’intérêt public (il s’agit de la citation directe du site Web du ministère).

Que signifie exactement l’entrée pour «intérêt économique»?

C’est une question évidente, sans réponse claire. Officiellement, il a toujours été dit que les gens ne peuvent pas venir des pays tiers à des fins touristiques. Cependant, de nombreux Américains ont pu entrer en Croatie au cours des derniers mois ! Ils ont montré à la police des frontières qu’ils avaient des réservations pour les hôtels ou les logements privés, et ont revendiqué un « intérêt économique » avec ceux-ci. Vous pouvez en savoir plus sur ces expériences dans la communauté d’informations Total Croatia Travel sur Viber.

Cependant, l’info-graphique déjà mentionné préparé par l’Office du tourisme croate indique clairement que les ressortissants de pays tiers seront autorisés en Croatie s’ils peuvent prouver l’un des 5 motifs d’entrée PLUS la preuve qu’ils possèdent une propriété ou ont un logement payant. Cela signifie que le tourisme est à nouveau pleinement reconnu comme «l’intérêt économique»!

Où se faire tester au COVID-19 en Croatie?

Nous avons créé un guide sur comment et où obtenir un test au COVID-19 en Croatie. Le site Koronavirus.hr a créé et comprend une liste de tous les numéros de téléphone importants (épidémiologistes, hôpitaux, etc.) dans toute la Croatie. Ils ont également une liste des centres de test en Croatie.

Il existe également une liste participative (avec carte) de tous les centres de test disponibles: koronatestiranje.com.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Zagreb?

À Zagreb, les tests sont effectués à différents endroits. Pour les touristes, le meilleur endroit où aller est l’institut de santé et d’enseignement « Andrija Štampar », Mirogojska 16. Il s’agit d’un drive-in (piétons également autorisés) et il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous. Les horaires d’ouverture sont de 8h à 16h tous les jours et le prix du test est d’environ 700 kuna.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Split?

À Split, vous pouvez vous faire tester à l’Institut de santé publique, à l’adresse Vukovarska 46, ou à l’hôpital de Split à Spinčićeva 1. Vous devrez prendre rendez-vous à l’Institut de santé publique ([email protected] hr), alors qu’aucun rendez-vous n’est requis à l’hôpital.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Dubrovnik?

À Dubrovnik, les tests sont effectués à l’Institut de santé publique (Ante Šercera 4a) et à l’hôpital de Dubrovnik (Roka Mišetića). Vous devez prendre rendez-vous à l’Institut de santé publique à [email protected] ou appeler le +385 (0) 20 431-731 pour prendre rendez-vous à l’hôpital.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Rijeka?

À Rijeka, l’Institut de santé publique à l’adresse Krešimirova ulica 4a est l’endroit où vous pouvez vous faire tester. Il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous, il suffit de vous présenter tous les jours ouvrables de 7h à 15h.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Zadar?

A Zadar, vous pouvez vous faire tester à l’Institut de santé publique, à l’adresse Ulica Ljudevita Posavskog 7. Le site de test est ouvert tous les jours et vous devez prendre rendez-vous en écrivant à [email protected]

Où puis-je faire un test au COVID-19 en Istrie – Poreč, Rovinj, Novigrad

L’endroit central pour les tests au COVID-19 en Istrie est l’Institut de santé publique de Pula, Nazorova 23. Vous devrez prendre rendez-vous, soit par courriel ([email protected]), soit par téléphone +385 (0) 52 529 -063.

Où puis-je faire un test au COVID-19 sur les îles croates? – les options disponibles sur Krk, Cres, Rab, Hvar, Brač, Korčula

Sur les îles du nord de la Croatie: Krk, Cres et Rab il y a les centres où vous pouvez vous faire tester (Vinogradska 2, Krk: rendez-vous par courriel [email protected]; Turion 26, Cres: rendez-vous par courriel [email protected]; Palit 143a Rab: rendez-vous par courriel [email protected]).

Quant aux îles dalmates, le seul endroit où vous pouvez actuellement vous faire tester à votre demande est sur Hvar. C’est à Jelsa au centre de santé et vous devez prendre rendez-vous par téléphone: +385 (0) 91 151 2010. Si vous avez besoin de vous faire tester sur Brač ou Korčula ou Mljet, vous devrez probablement vous rendre à Split, Makarska ou Dubrovnik.

Où puis-je faire un test au COVID-19 à Makarska?

Le centre de santé de Makarska, rue Stjepana Ivičevića 2 est l’endroit où vous pouvez vous faire tester, vous devez prendre rendez-vous par téléphone +385 (0) 21616 061

Il est cependant important de tenir compte du fait que la situation continue d’évoluer rapidement. De nombreux autres centres de dépistage étaient disponibles pour les touristes pendant la saison estivale l’année dernière. Il est tout à fait possible que d’autres centres seront également disponibles aux étrangers sur la côte cette année. Nous essaierons de vous tenir au courant de tous les changements pertinents.

La Croatie et la vaccination au COVID-19

La situation actuelle de la vaccination

Alors que les efforts de vaccination ont commencé dans toute l’Europe et dans le monde, la situation en Croatie n’était pas terrible. Cependant, au fil du temps, de nombreux problèmes (avec le nombre de doses arrivant en Croatie et la distribution du vaccin dans le pays) semblent avoir été résolus. À la mi-mai, il a été signalé que plus d’un million d’adultes croates avaient été vaccinés (et plus de 350 000 d’entre eux ont reçu les deux doses!) Dans un pays d’environ 4 millions d’habitants c’est une fraction assez importante de la population adulte.

Passport vaccinal

On parle beaucoup de passeport vaccinal dans l’UE, mais, pour être honnête, nous ne voyons pas grand-chose en ce qui concerne son introduction. Et, à l’approche de la saison touristique de 2021, c’est probablement la seule fenêtre pendant laquelle un tel document aurait du sens.

En Croatie, le soutien est là pour tout ce qui permettrait au pays d’avoir quelque chose qui ressemble à une saison touristique normale. À partir du 1er avril 2021, votre statut vaccinal peut vous aider à entrer plus facilement en Croatie. Tous les voyageurs qui ont la documentation prouvant qu’ils ont été complètement vaccinés au cours des six derniers mois seront autorisés à entrer en Croatie sans se faire tester. C’est vrai pour tous les vaccins, y compris Moderna, Pfizer, AstraZeneca, et même le russe Sputnik V et le chinois CoronaVac!

Puis-je venir en Croatie et me faire vacciner?

Bien que nous aimerions trouver un moyen de vous répondre affirmativement à cette question, actuellement, ce n’est tout simplement pas un scénario réaliste. Il n’y a pas assez de vaccins en Croatie pour vacciner tous ceux qui veulent se faire vacciner ici, vous ne pouvez donc pas vous attendre à trouver un vaccin flottant qui vous attend. Même si vous êtes prêt à payer beaucoup pour cela, ne vous attendez pas à ce que ce soit quelque chose qui est disponible pour vous.

Que se passe-t-il en cas confinement pendant mon séjour en Croatie?

À moins que la situation ne s’aggrave considérablement, il est extrêmement improbable qu’il y ait un confinement en Croatie. Outre le fait que la saison touristique approche, il en va de même pour les élections locales de mai. Malheureusement, la politique et la COVID-19 en Croatie ne sont jamais très éloignés.

Dans le cas peu probable où cela se produirait, le droit au rapatriement dans son propre pays existera, comme il l’a fait globalement lors des confinements de 2020.

Quelles sont les restrictions de voyage actuelles en Croatie?

Restrictions?

Le nombre total de moyens de se rendre et de se déplacer en Croatie a été considérablement réduit. Il y a tout simplement moins de vols, de bus, de ferries, de trains … opérant en Croatie ces jours-ci. Espérons qu’à l’approche de la saison touristique, les choses s’amélioreront.

Quant à ceux qui opèrent encore, le fournisseur ne peut vendre plus de 40% de leur capacité habituelle. Ils doivent indiquer clairement le nombre de passagers autorisés. Ils doivent également veiller à ce que les passagers puissent maintenir une distanciation sociale tout au long du voyage. Les passagers (ainsi que le personnel) doivent porter des masques pour tout le voyage.

Vols

Croatia Airlines opère actuellement un certain nombre de vols internationaux vers des villes européennes. Les vols intérieurs circulent quotidiennement.

Consultez l’actuel plan de ols sur les sites Web des aéroports croates: Zagreb, Split, Zadar, Pula, Dubrovnik, Rijeka, Osijek, Brač et Lošinj.

Le centre de contact de Croatia Airlines est disponible aux numéros suivants: 0800 77 77 (appels gratuits depuis la Croatie), 072 500 505 ou +385 1 66 76 555. Plus d’informations et plan de vols en direct.

Trouvez plus d’infos sur les vols vers la Croatie en 2021 dans notre article ci-dessous, ainsi que dans la dernière section consacrée aux vols TCN. Pour en savoir plus sur les vols à destination et en provenance de Croatie, consultez Skyscanner, la première plateforme de réservation de vols au monde.

Routes, ferries, autocars et trains

Dernières informations sur les routes par HAK.

Latest ferry information from HAK.

Horaires des ferries et des catamarans de Jadrolinija.

Horaires de catamaran Krilo.

Pour les dernières nouvelles sur les trains de HAK.

La meilleure source que nous avons trouvée pour les horaires de bus est GetByBus.

La situation évolue constamment, et pour les dernières mises à jour sur les voyages et tous les autres évolution sur le coronavirus, nous vous recommandons de suivre la section dédiée TCN COVID-19.

La COVID-19 et les masques: quelle est la politique actuelle ?

La politique concernant le port des masques en Croatie est assez simple: vous devez porter votre masque en public à tout moment dans tous les espaces fermés (y compris tous les types de transports en commun, magasins, supermarchés, etc.). Si vous ne parvenez pas à maintenir une bonne distance sociale en plein air, vous devez également porter un masque.

Quels établissements sont-ils ouverts en Croatie en ce moment? Hotels, restaurants, bars, musées?

Les hôtelsen Croatie sont ouverts. Les restaurants de l’hôtel ne sont toutefois autorisés à servir des repas dans leurs restaurants fermés qu’aux clients de l’hôtel.

Les bars et restaurants ne peuvent également servir leurs clients que sur leurs terrasses, mais pas à l’intérieur. Ils ne peuvent plus travailler après 22h00.

La plupart des institutions culturelles, telles que les musées, les cinémas, etc. sont ouvertes, mais seulement avec une capacité limitée. Il existe des restrictions claires quant au nombre de personnes autorisées. Chaque lieu doit indiquer clairement le nombre de personnes qu’il permet à tout moment, pour permettre une distanciation sociale. Les masques sont obligatoires en tout temps.

On s’attend à ce que ces mesures s’assouplissent à l’approche de la saison touristique.

La carte du corona en Croatie et les infos actuelles

Beaucoup de choses se sont passées depuis que TCN a produit la première carte pour COVID-19 en Croatie le 9 mars 2020 (voir ci-dessus). Maintenant il existe de nombreuses cartes et graphiques couvrant tous les angles possibles de la pandémie. La carte quotidienne en haut de cet article provient du site officiel Koronavirus.hr. La mise à jour quotidienne a lieu vers 11h00.

En plus de cette ressource officielle, l’Association croate du tourisme (Hrvatska udruga turizma) a créé un outil de suivi utile des cas de COVID-19 actifs dans diverses régions croates – https://www.croatiacovid19.info/ (le code couleur utilisé est similaire à ce que l’ECDC utilise, et indique la moyenne sur 14 jours). Pour plus de visualisations quotidiennes de la situation du COVID-19 en Croatie, suivez Velebit.ai.

Les INFO de la communauté des voyageurs de Total Croatia INFO sur Viber: Obtenez les dernières infos en temps réel

Alors que le Siège national de la protection civile était extrêmement communicatif et que le site Web Koronavirus et la communauté Viber étaient très instructifs, les informations officielles sur les voyages étaient presque impossibles à trouver. La situation était si mauvaise en mai 2020 que j’ai décidé d’aller avec Krešimir Macan visiter la frontière slovène à Bregana pour voir qui pouvait – et qui ne pouvait pas – traverser la frontière. Ce fut un voyage très éducatif.

Macan a suggéré de créer la communauté Total Croatia Travel INFO sur Viber, afin d’aider les touristes potentiels à avoir des informations. En travaillant avec deux de ses stagiaires, nous avons fait vivre la communauté en moins d’une heure. Une heure plus tard, la première infographie était disponible. À la fin de la journée, la communauté avait l’infographie en 12 langues. Et à la fin de la semaine, la mise à jour quotidienne du Voyage en Croatie COVID-19 était disponible en 25 langues. Plus d’un demi-million de personnes ont visité la page depuis. Des milliers de personnes ont ainsi pu visiter la Croatie et nous avons même aidé à organiser deux mariages internationaux (maximum 6 participants). Comment une communauté Viber a aidé un couple slovène – américain à se marier en Istrie.

La communauté Viber de Total Croatia Travel INFO est toujours active (vous devrez télécharger l’application Viber). Il comprend également le premier chatbot en anglais répondant à toutes les questions fréquentemment posées au sein de la communauté.

Quelques réflexions un an après le COVID-19 en Croatie

Dans quelle mesure les gens prennent-ils la pandémie au sérieux en Croatie?

Lorsque le confinement est survenu en mars 2020, tout le monde m’a impressionné par sa discipline et sa responsabilité envers tout le monde. Il y avait un réel sentiment de solidarité et les gens suivaient les règles religieusement.

Cela n’a pas duré longtemps.

Le double standard de ceux qui sont au pouvoir a rapidement conduit à un système à deux niveaux du type «ne faites pas ce que je fais, faites ce que je dis». Des rassemblements de masse lors d’événements importants pour l’âme croate (jour du souvenir de Vukovar, opération Tempête et messe pour célébrer le cardinal Stepinac), ainsi que la décision de fermer tous les bars et restaurants (paralysant ainsi les entreprises) mais permettant aux églises de rester ouvertes, a raconté leur propre histoire.

Le meilleur exemple que je puisse donner était peut-être à Knin lors du 20e anniversaire de l’opération Oluja (Tempête) (Operation Storm: Foreign Reflections on a Visit to Oluja 2020 in Knin). Avec plus de 1000 manifestants sans masque empêchés d’entrer dans l’événement principal qui attendaient dans les rues voisines pendant des heures à proximité, le gouvernement et les dignitaires ont gardé une distance impressionnante sur la place principale.

Il y a eu des discours impressionnants des principaux acteurs, dont le général Ante Gotovina, le président Zoran Milanović et le Premier ministre Andrej Plenković. Un soldat désinfectait le lecturn après chaque discours. Tout allait bien jusqu’à là. Mais alors…

Alors que Gotovina et Plenković regagnaient leurs sièges après leurs discours, Milanović leur a serré la main. Cela résume l’attitude vis-à-vis du COVID-19 en Croatie, au moins pour moi.

Du héros à zéro? Le Siège national de la protection civile

Vivre en Croatie l’année dernière a été une expérience surréaliste à plusieurs niveaux. Regarder l’efficacité brutale avec laquelle la Croatie a été enfermée, confinant les gens dans leurs municipalités locales, était à la fois déconcertant et réconfortant.

La Croatie a été admirée par la communauté internationale pour sa réponse rapide et efficace. Le quatuor «Stožer» composé du ministre de l’Intérieur Davor Božinović, du ministre de la Santé Vili Beroš, d’Alemka Markotić et de Krunoslav Capak a donné une voix unie calme et rassurante en ces premiers jours d’incertitude. Markotić et Beroš, qui ne sont entrés en poste qu’à la fin du mois de janvier, ont été particulièrement félicités à l’époque. De retour en mars 2020, j’ai écrit à Vili Beroš, le nouveau ministre de la Santé de Croatie apportant le calme, l’ordre à la crise du COVID-19. Suivi par Alemka Markotić, l’héroïne de la santé essayant de sauver la Croatie du COVID-19.

Et tout allait bien – ou aussi bien que les choses pourraient être dans une pandémie – car l’accent était mis sur la santé et la protection des vies. Mais c’est la Croatie, et ce n’est qu’une question de temps avant que quelque chose de plus que la santé entre en jeu …

Politique du COVID-19 en Croatie

Je m’en souviens clairement. En mars, tout était question de santé. Puis vint le premier affrontement entre la santé et l’économie. C’est un débat impossible à résoudre, avec des opinions polarisantes en fonction des circonstances et des intérêts.

Et puis vint la politique.

Les élections approchaient et le confinement n’était pas un gagnant du vote. L’accent est passé de la santé, d’abord à la santé par rapport à l’économie. Et puis à la santé contre l’économie et la politique. Et la politique gagne toujours. Surtout en Croatie. Et puis le Premier ministre Plenković a tapoté l’épaule de Novak Djokovic lors d’un tournoi de tennis intempestif et très malheureux à Zadar. Je savais que ce serait un moment révélateur.

Tout le monde peut deviner ce que la Croatie faisait en organisant un tel tournoi si ce n’est une campagne de relations publiques pré-électorale. Mais ensuite, les choses se sont aggravées: il est apparu que non seulement Djokovic était positif au COVID-19, mais aussi quelques autres participants du tournoi. Le premier ministre a simplement décrété qu’il ne devait pas à s’isoler. Cela s’est passé une quinzaine de jours avant les élections, et il était clair qui avait gagné. Les lignes de bataille avaient été tracées et neuf mois plus tard, elles n’étaient que pires.

A TCN editorial, As Gym Owner Faces Prison, the Virus Must be Laughing at Croatia’s Inconsistent Measures.

Une règle pour ceux qui comptent, une autre pour ceux qui n’en ont pas

Et c’est ainsi que ça a commencé. Des mesures strictes pour tous, mais des justifications fabuleuses pour ceux de quelques élus qui circulent librement, enfreignant les règles. Ils ne l’étaient manifestement pas. Les cafés et les restaurants interdits de vendre des boissons à emporter, tandis que les casinos peuvent ouvrir, les boulangeries peuvent vendre du café à emporter mais les cafés ne le peuvent pas, et vous pouvez acheter des boissons au supermarché et vous asseoir à côté du café sur un banc de parc sans problème. C’était fou.

En réalité, les choses n’ont pas été si mauvaises ici. Les décès ne dépassaient jamais 100 par jour et, de mémoire, le plus grand nombre de cas quotidiens était inférieur à 6 000. Ajoutez à cela le fait que les mesures de confinement étaient beaucoup moins strictes en Croatie qu’ailleurs.

Je me souviens que beaucoup de touristes ont été choqués par la façon dont ils ont trouvé les choses détendues en Croatie l’été dernier. Ce sera différent en 2021, car nous constatons une application beaucoup plus stricte des règles que l’an dernier. Le port obligatoire de masques dans certains lieux publics en est un exemple. Le tourisme étant si important pour l’économie croate, la question de la sécurité (perçue) sera au centre des préoccupations de plus en plus pour la saison 2021.

Le Siège de la protection civile, auparavant crédible, a travaillé dur pour expliquer les funérailles (trop) bien suivies de Miroslav Tuđman et de Milan Bandić. Et puis la semaine d’infamie est arrivée pour Alemka Markotić. Elle a pris la parole lors d’un grand rassemblement à la messe pour commémorer le cardinal Stepinac. Cette même semaine, sa mère avait miraculeusement été priorisée pour le vaccin. À ce moment-là, la crédibilité du Siège de la protection civile en mars 2020 semblait être le terme impropre qu’elle est malheureusement devenue.

Histoire personnelle

Chacun a sa propre histoire de coronavirus et son expérience individuelle a sans aucun doute façonné son propre point de vue. Personnellement, je ne peux pas imaginer ce que cela a dû être en Lombardie, dans le Queens à New York ou au cours des 12 derniers mois au Royaume-Uni.

Lorsque les écoles ont fermé pendant deux semaines en mars 2020, nous avons pris la décision de la famille de retourner de notre domicile actuel à Varaždin à Jelsa, sur l’île de Hvar, où vit la famille de mon épouse.

Je savais que deux semaines, ce serait au moins deux mois et que l’île serait plus sûre et aurait plus d’espace. Nous étions inquiets à notre arrivée, car Varaždin était l’un des trois endroits en Croatie qui avaient des positifs au Covid. À ce moment-là, il y en avait 12 au total dans le pays.

Je n’ai eu de contact avec personne en dehors de la famille pendant plus d’un mois. Je travaillais 18 heures par jour, passais 30 minutes de bonheur sur l’Adriatique et me sentais à l’abri de la pandémie sur mon île dalmate.

J’ai obtenu un permis de la police de Hvar pour faire des reportages sur l’île. Je me suis senti d’autant plus en sécurité lorsque je suis allé rapporter à quel point la police de Hvar nous protégeait de la menace de pandémie au terminal des ferries. Seulement deux cas sur l’île au total à l’époque – les deux insulaires travaillant en Autriche. Les deux se sont isolés de manière responsable et la menace a disparu.

Et puis, quelque 63 jours après l’arrivée, et ce que je peux dire honnêtement, c’était le plus beau moment de mes 13 années sur l’île, de retour sur le continent. J’apprécie pleinement – et je reconnais totalement – que mon expérience de confinement a été beaucoup plus agréable que la plupart des autres. Et cela a sans aucun doute contribué à façonner ma pensée de la même manière, peut-être, car ceux qui sont enfermés dans des appartements en ville peuvent être influencés dans la direction opposée.

J’étais nerveux en entrant à Split, me demandant si j’allais attraper le virus. Désespérée de voir des amis à Zagreb après le tremblement de terre, je suis arrivée dans la capitale dans la soirée, et la première chose que j’ai vue a été un bar rempli de jeunes gens entassés comme des sardines. Et pourtant personne n’est mort.

Depuis alors, Corona me trouble.

Rakija prévient-il ou guérit-il le COVID-19?

Non. Mais il fait beaucoup d’autres choses, et vous devriez les découvrir!